Sommeil et diabète

 Il existe un lien certain entre troubles du sommeil et diabète (insomnie, hypersomnie, syndrome des jambes sans repos, ou apnées du sommeil) ...troubles pouvant être des effets du diabète ou avoir des effets sur lui. Un mauvais sommeil pèse sur l’équilibre glycémique, augmente le risque de développer un diabète chez des personnes prédisposées et peut aggraver un diabète existant Effets d’un mauvais sommeil sur le diabète Les troubles du sommeil peuvent avoir un effet sur le diabète, le surpoids et l’obésité. Les études montrent qu’un sommeil insuffisant dérégule le métabolisme glucidique (baisse de 50% de l’action de l’insuline, baisse de 30% de la quantité d’insuline produite. Le manque de sommeil augmente l’appétit et la préférence pour les aliments riches parce qu’il perturbe l’équilibre des sécrétions hormonales et métaboliques notamment celui de la Leptine et la ghréline. Pendant le sommeil, les cellules adipeuses secrètent une hormone « de satiété » (leptine) qui fait disparaître la sensation de faim pendant cette longue période de jeûne. « Qui dort, dîne » A l’inverse, la ghréline qui stimule l’appétit est sécrétée le jour. Si le sommeil est court, la quantité et la durée pendant laquelle la ghréline est sécrétée augmentent et donc la sensation de faim augmente aussi ! De plus, souvent, éveillés plus longtemps, les personnes sont plus tentées de manger dans la nuit, par ennui, stress ou pour se maintenir éveillés. Effets du diabète sur le sommeil Le diabète peut-être une cause d’altération du sommeil. Certaines insomnies sont en effet liées à des troubles de la régulation glycémique). Les changements rapides de niveau de glucose pendant la nuit peuvent provoquer des réveils nocturnes, facteurs d’insomnie. Certaines complications du diabète comme l’envie fréquente d’uriner (polyurie), les douleurs musculo - squelettiques (qui obligent à se lever plusieurs fois dans la nuit) peuvent être aussi la cause d’insomnies. Le syndrome des jambes sans repos peut résulter de l’atteinte nerveuse (neuropathie) liée au diabète. La rétinopathie diabétique peut, elle, gêner la vision de la lumière et pousser la personne diabétique à une sous-exposition avec un effet sur les rythmes circadiens. Des chercheurs estiment qu’en moyenne 6H de sommeil seraient au minimum nécessaires pour ne pas augmenter le risque de prise de poids et de diabète. Diabète et sommeil sont donc intimement liés. Pas étonnant donc qu’ils aient en commun les mêmes mesures hygiéno-diététiques. Alors, mangeons équilibré, bougeons et prenons soin de notre sommeil. Sources : https://www.federationdesdiabetiques.org/information/complications-diabete/diabete-sommeil - magazine Grain de sucre N°38

************************

 

 


 

Vous cherchez un cabinet conseil en nutrition et diététique ?
Sélectionnez votre région et découvrez les diététiciens ou nutritionnistes près de chez vous.

Trouvez votre nutritionniste !

 

 

Nos conseils pour bien s’alimenter au quotidien

 

Les Additifs Alimentaires Les Produits Allégés Déchiffrer les etiquettes La Manultrition